Belgique

Le Bois du Cazier




‘Le passé, présent pour le futur’

Au sud de Charleroi, aux portes de la Région Entre-Sambre-et-Meuse, le Bois du Cazier est devenu un lieu de vie et de rencontre sur fond de patrimoine industriel. Niché au creux d’un écrin de verdure, cet ensemble architectural, couronné par deux chevalements, est ceinturé de trois terrils, propices aux promenades.

De la révolution industrielle …
Parce que le charbon était la source principale d’énergie au XIXe siècle, le pays de Charleroi est devenu une région industrielle très importante: le pays noir. Le charbonnage du Bois du Cazier a été créé en 1822 quand ce territoire appartenait au Royaume-Uni des Pays-Bas.

…à la tragédie de Marcinelle

Le matin du 8 août 1956, un grand incendie, qui a pris naissance dans l’un des puits, embrase toute la mine et cause la mort de 262 mineurs de 12 nationalités différentes, dont 95 Belges et 136 Italiens.

Depuis, une cérémonie est organisée tous les ans à la date d’anniversaire de la tragédie. Le Bois du Cazier appartient à la Coalition Internationale des Sites de Conscience


Aujourd’hui

Propriété de la Région Wallonne et géré par une association, l’ancienne mine est devenue un site culturel majeur. Restauré grâce à l’Union européenne et à la Région Wallonne, le Bois du Cazier préserve la mémoire des mineurs, leurs conditions de travail et l’immigration, ainsi que l’histoire économique, sociale et technique. Trois espaces sont consacrés au charbon, à l’acier et au verre.

En tant que l’un des sites miniers majeurs de la Région de Wallonie, le Bois du Cazier a été inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO en 2012. Ouvert au public depuis 2002, le Bois du Cazier accueille chaque année près de 50 000 visiteurs


CONTACT

Rue du Cazier 80, 6001 Charleroi, Belgium
+32 71 88 08 56
www.leboisducazier.be